12 août 2012

Lever

C'est dimanche.  La semaine dernière, a cette heure là, je t'avais encore contre moi, nue, les joues rougies par l'envie et le souffle court. Je t'ai aimé quelques temps et j'ai du te ramener, inconscient que je ne te verrais pas jusque dans longtemps, les aléas de cette cruelle vie nous ayant séparé bien plus que ce que la décence ne devrait le permettre.Le café, noir, brulant, coule dans ma tasse et je le porte dehors, sur le balcon. Sur le ciel menaçant, les montagnes dorment, légères. Il ne pleuvra pas. C'est un de ces... [Lire la suite]
Posté par Pr Nofrulking à 13:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 août 2012

Message qui a du chien

« Ouarf » : Ici, le Librivore exprime dans son langage son désir de vous rencontrer et de connaître la forme et l’odeur de celle qui a chaviré l’âme de ceux qui la contemple de loin ; de celle qui écrit bien et dessine agréablement. De celle qui danse dans ma tête encore et encore, après que son corps ait dansé contre le mien. « Ouarf » : Ouais. Un truc comme ça. …Où alors il veut manger.  
Posté par Pr Nofrulking à 05:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 août 2012

"Hey"

Je ne sais pas comment il a réussi à devenir aussi important ce petit « hey », mais je l’aime beaucoup. J’ai beau chercher, je ne me rappelle pas comment il est parvenu à se glisser dans tout les fils de nos conversations, à creuser sa place et à devenir l’interjection la plus appréciée par ce qu’elle représente outre les lettres qui la composent.   Parce qu’avec ce « hey », nous jonglons sur les sonorités, sur les sentiments, sur les déclinaisons. Il est jovial ou amusé, impliqué ou sérieux, tendre ou... [Lire la suite]
Posté par Pr Nofrulking à 05:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 août 2012

D’un mal un bien.

J’ai raté votre appel tout à l’heure, alors que je sortais en compagnie du Librivore pour fêter nos retrouvailles. J’avais laissé l’appareil maudit sur la table parce que je ne pensais pas que vous m’appelleriez si tôt, je m’en suis voulu en reprenant la machine et en vous écoutant.   Et puis…Et puis en fait je ne suis pas si mécontent que ça de ne pas avoir pris votre appel parce que j’ai désormais dans la mémoire électronique de mon téléphone vos mots et vos phrases. Des morceaux agréables de ce que vous me dites et des... [Lire la suite]
Posté par Pr Nofrulking à 05:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]