17 août 2012

Ailleurs

J'ai depuis quelques jours, renoué avec les paysages escarpés de Bordeciel. 


Solitaire ici, je me suis amusé à repartir explorer ces lieux vides et peuplés de rien, ces citées englouties, ces peuples rudes et sans humour. J'ai avancé dans des landes détrempées de neige, accroupi, prêt à lancer mes traits sur qui s'approchait trop, qui ne voulait pas de l'étranger, qui ne souhaitait pas d'acceuil cordial à celui que j'étais. J'ai affronté des monstres, lézards géant ailés qui m'entouraient de leur majesté et que je ne souhaitais pas flécher. 
J'ai arpenté un rêve, j'ai vécu quelques temps dans un autre mode, juste pour perdre la notion du temps, me rendre compte qu'à faire ces choses demandées, à aller chercher moult ingrédients stupides et cornedechevalier, la trotteuse se présentait plus vite devant l'heure du départ au travail, et même si régulièrement je faisais pause pour sortir et aller vous écrire quelques mots, j'avais l'impression que cette ballade n'étais pas si virtuelle si elle me permettait de vous rejoindre plus rapidemenent.

J'ai depuis quelques jours, renoué avec les paysages escarpés de Bordeciel.
Mais le chemin pour te rejoindre n'était pas indiqué. 
Dommage. 

 

Posté par Pr Nofrulking à 13:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Ailleurs

Poster un commentaire