17 août 2012

Fait divers estival

Manifestation de pigeons dans les rues de Genève. 

Les volatiles semblent s'être rejoints au centre d'un parc pour manifester leur désagrément: non content de devoir supporter les sourires imbéciles des touristes ravis, ils sont dans l'obligation de se nourrir des miettes jetées négligemment près d'eux sous peine de se voir remettre une amende par la police des envols pour non absorption de produits offerts. 
De surcroit,une enquête menée auprès de la population des gracieux volatiles implique qu'ils regrettent la présence d'une petite personne au regard hargneux et au coup de crayon sec qui elle "ne les traite pas comme des pigeons au moins, même si elle ne nous aime pas."

Une enquête a été lancée afin de déterminer l'identité de la disparue et essayer de négocier son retour afin de rendre plus vivable l'existence des oiseaux diurnes symbole de bonne santé dans les mégalopoles actuelles.

Tout indice est bon à prendre et sera correctement rémunéré en graines de tournesol.
S'adresser à l'inspecteur GranDuc. 

Posté par Pr Nofrulking à 16:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Fait divers estival

Poster un commentaire